Les Humanités Numériques et l’Occitan médiéval

Per solatz revelhar,
qu’es tròp endormitz,
et per Pretz, qu’es faiditz,
acolhir e tornar,
me cudèi trabalhar

Guiraud de Bornèlh

La linguistique computationnelle développe conjointement avec la philologie classique et romane des plateformes de recherche spécifiques aux langues historiques, comme le latin ou l’ancien français. Bien que de nombreuses initiatives aient été prises dans le monde entier afin de réaliser des éditions en ligne et des dictionnaires, aucun ENV (Espace numérique virtuel – de recherche) n’a encore été créé pour l’occitan médiéval.

Il devient dès lors nécessaire de constituer le réseau collaboratif qui puisse permettre aux différents acteurs des HN (Humanités Numériques) en occitan (Allemagne, Espagne, Etats Unis, France, Italie, Royaume Uni) de se rencontrer dans la perspective de créer un protocole de travail commun (selon le principe de l’interopérabilité et de la pérennité des HN) afin de réaliser, sur le long terme, un ENV spécifique. Le projet fédère au niveau de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 les occitanistes du LLACS ayant travaillé au projet ANR “Thalamus” et les linguistes computationnels et diachroniques de l’UMR PRAXILING.

Les partenaires extérieurs de ce projet sont le CIRDOC (Région Occitanie), basé sur la ville d’équilibre de Béziers et l’UMR CLLE de l’Université Jean-Jaurès de Toulouse.

L’AIEO Association internationales des Etudes occitanes sera également sollicitée dans cette entreprise. Les travaux concernant la première étape se dérouleront selon le calendrier prévu sur 12 mois.